حسناء | Hasnae.fr | Décoration | Techniques de base de Peinture

Techniques de base de Peinture

Peindre est assez facile. Cependant, on peint mieux et plus facilement lorsque l’on connaît quelques techniques de base utilisées par les professionnels pour préparer la peinture, peindre au pinceau ou au rouleau.

TEINTURE

Bien que les fabricants proposent de très larges gammes de couleurs, et que les machines à teinter permettent un choix très important, on peut fabriquer sa propre couleur en ajoutant de la teinte universelle à de la peinture blanche ou déjà colorée.

Attention ! Sauf avec un dosage très précis, il est impossible d’obtenir plusieurs fois la même teinte.

Préparer la peinture:

La peinture doit être mélangée avant son application afin d’être homogène. Seule exception : les peintures “thyxotropiques” ou gélifiées, qui se présentent sous forme d’un gel qui ne coule pas.

1. Pour mélanger la peinture dans un petit pot, utiliser une baguette de bois ou, mieux, un mélangeur en plastique.

2. Utiliser un mélangeur rotatif monté sur une perceuse pour les gros pots de peinture murale ou de façade.

3. Lorsqu’on réutilise un fond de peinture, il faut parfois la filtrer pour éliminer d’éventuels grumeaux. Utiliser un vieux collant ou un tissu étamine.

4. Une peinture ancienne peut s’être épaissie par évaporation. Vérifier sur le pot quel est le solvant adapté, en ajouter un peu et remuer intimement.

   

 

Peindre au pinceau:

1. Un pinceau en soies peut perdre quelques poils lors de la première utilisation. Écraser la touffe entre les doigts pour l’aérer et faire tomber les poils qui ne tiennent pas.

2. Le tremper dans de l’eau et le frotter sur un mur pour arracher les soies mal fixées.

 

3. Pour charger le pinceau de peinture ou de vernis, tremper verticalement la moitié de la hauteur de sa touffe.

4. L’essorer sur le bord du pot pour que la peinture ne coule pas.

5. Pour peindre une grande surface, tenir le pinceau à pleine main. Appliquer une pression sur le pinceau en même temps qu’on le déplace. La touffe doit être pliée sans être écrasée. Peindre une surface d’environ 50 cm de côté, de haut en bas et de bas en haut.

6. Faire une seconde passe “croisée”, en appliquant de la peinture de droite à gauche et de gauche à droite.

7. Lisser la surface sans recharger le pinceau de peinture et en passant le pinceau de haut en bas, en pressant à peine la touffe.

8. Pour peindre de façon précise, on peut tenir le pinceau comme un crayon en prenant appui sur le petit doigt.

 

 

Peindre au rouleau:

1. Utiliser un récipient adapté, d’une largeur supérieure à celle du rouleau, l’idéal étant un bac à peindre.

2. Accrocher une grille d’essorage sur le bord du bac.

3. Lorsque la peinture est vendue dans un seau assez grand, on peut y accrocher directement la grille d’essorage.

4. Tremper le manchon du rouleau à moitié dans la peinture.

5. L’essorer en le faisant rouler lentement sur la grille.

6. Étaler la peinture sur une surface d’environ un mètre carré, en déplaçant le rouleau de haut en bas et de bas en haut. Appuyer suffisamment pour écraser un peu le manchon.

7. “Croiser”, en passant le rouleau de gauche à droite et de droite à gauche. Recharger le rouleau lorsqu’il ne dépose plus de peinture.

8. Lisser en passant le rouleau sans appuyer et sans le recharger en peinture, de haut en bas.

9. Peindre le carré suivant en chevauchant un peu le ou les carrés déjà peints.

 

 

Outils en attente:

Entre deux couches, il n’est pas utile de nettoyer pinceaux et rouleaux, à condition de les conserver sans qu’ils sèchent.

1. Tremper l’outil dans de l’eau ou dans du solvant.

2. Cette boîte spéciale évite que la touffe des pinceaux ne s’écrase au fond. Son couvercle empêche l’évaporation du solvant.

3. Une méthode efficace, utilisée par les professionnels, consiste à enrouler l’outil encore chargé de peinture dans plusieurs couches de papier journal ou dans un sac en plastique.


إضافة تعليق على الموضوع

Scroll To Top